Enquête Critique ?

Plateforme de recherche en sciences sociales pour une auto-éducation populaire et émancipatrice

Organisation 100% indépendante, libre et autogérée, depuis les luttes sociales.

D’où enquêtons nous ?

Le projet enquetecritique.org a été conçu autour des travaux d’un militant et chercheur, avec l’objectif de partager des outils d’analyse pour les luttes. Il est désormais porté par un comité de rédaction et de coordination, entouré d’un cercle technique réunissant des personnes ayant manifesté leur volonté de participer en fournissant du soutien technique (réalisation du site, gestion des réseaux sociaux, graphisme, montage video, mix audio...).

Bases politiques et théoriques

ENQUETECRITIQUE.ORG est une plateforme en chantier permanent.
Nous concevons et diffusons des savoir critiques dans une démarche d’émancipation par les dominées elles et eux-mêmes.

Nous cherchons donc à partager gratuitement des outils, des méthodes, des modèles et des pistes d’analyse critique le plus largement possible.

Nous cherchons à le faire de manière autogérée, collective et autonome.

Nous abordons l’histoire des sociétés humaines comme celle des luttes entre classes dominantes et classes dominées. Nous analysons les sociétés en fonction de ces rapports de domination, d’exploitation et d’oppression et de tout ce qui leur résiste pour s’en libérer.
Nous cherchons à produire de la connaissance critique pour passer à l’action collective, pour bouleverser les rapports de force, pour renverser les situations, pour en finir avec toutes les dominations et pour créer d’autres formes de sociétés justes, libres et égalitaires.

Démarche d’enquête et de mise en commun

Nos recherches s’inscrivent dans des logiques de démonstration. Nous formulons de premières hypothèses issues de nos parcours de vie, de nos participations aux luttes, de nos lectures et de nos discussions, de pré-entretiens ou de recherches préparatoires. Nous construisons un terrain d’enquête auquel nous confrontons rigoureusement ces hypothèses pour les confirmer, les contredire ou les faire évoluer. Nous nous autorisons à formuler des thèses et à monter en théorie, tout en décrivant précisément leur solidité et les prises de risques dans leur formulation.
Nos recherches doivent pouvoir être contredites ou validées, enterrées ou continuées. Pour cela, il s’agit de fournir toutes les références des sources employées et des analyses convoquées.

Si nos recherches abordent la vie des dominé.es, nous les menons avec elles et eux et non sur elles et eux. Nous tentons de partager l’évolution de nos enquêtes avec les personnes directement concernées par le sujet et la démarche.
Il s’agit de transmettre le plus largement possible, et notamment aux personnes privées d’accès aux savoirs critiques. Nous cherchons à ce qu’elles puissent s’emparer de nos recherches pour se former elles-mêmes à l’enquête critique.
Nous cherchons donc à restituer la complexité et la rigueur de nos enquêtes tout en employant la langue la plus commune. Pour cela, nous essayons d’éviter les phrases longues, les notions abstraites ainsi que les notes et les références qui ne seraient pas liées aux sources.

Nous tentons d’analyser et de décrire les conditions de production des enquêtes elles-mêmes en menant une socio-histoire des enquêteurs et des enquêtrices.
Nous décrivons la formation de nos hypothèses de recherche, de nos méthodes, de nos outils et nos cadres théoriques et politiques d’enquête.
Nous synthétisons les résultats de l’enquête et nous proposons de nouvelles hypothèses et des modèles d’analyse critique.
Nous présentons les implications politiques de nos enquêtes ainsi que des perspectives concrètes pour les luttes et l’action collective.

Réseau politique et scientifique

Sur le principe des revues scientifiques à comité de lecture, nous avons constitué un réseau de personnes chargées d’évaluer les propositions de publication que nous recevons et de guider leurs autrices et leurs auteurs par des commentaires permettant d’améliorer les productions. Ce réseau en extension est composé de personnes engagées dans les luttes sociales et dans la recherche universitaire ou indépendante, dans l’édition subversive ou dans les dernières révoltes, dans des mouvements de précaires et dans des crew artistiques, dans la réflexion de terrain et dans l’organisation d’un processus révolutionnaire. Chaque contribution présentée à enquetecritique est évaluée par le comité de coordination puis, si elle semble dans les cordes du projet, relue et accompagnée par plusieurs personnes du réseau politique et théorique qui font leur possible pour aider à en améliorer la rigueur, à en simplifier la forme et à en dégager des pistes pour les luttes.

Pour proposer vos contributions, n’hésitez pas à nous contacter sur contact@enquetecritique.org
Soutenez notre indépendance, défendez notre autonomie