Le pourrissement rouge et vert

Mathieu Rigouste - 28 mai 2021

Mathieu Rigouste, "Le pourrissement rouge et vert. Les militaires français face au communisme et à l’islam : une pensée de l’infection par l’ennemi intérieur autour du 17 octobre 1961"

article paru dans la revue L’Homme & la Société, 2009/4 (n° 174), pp. 63-74

La représentation de l’ennemi est une technique de combat. La légitimation de la guerre intérieure désigne généralement une alliance entre les révolutionnaires et les étrangers. La doctrine française de la guerre contre-révolutionnaire, conçue durant les guerres coloniales d’Indochine et d’Algérie, a été organisée autour de la représentation d’un « pourrissement rouge et vert », désignant l’alliance des communistes et des colonisés. Cette double coloration, par le corps et par le camp, a accompagné le passage de techniques de guerre dans le domaine policier et permis de gérer une manifestation de colonisés comme une opération de défense en contexte de guerre totale.

Lire la suite de l’article sur https://www.cairn.info/revue-l-homm...